Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Sam 20 Juin - 9:20

Le soleil était bien haut dans le ciel et dardait de ses rayons la campagne environnante, donnant aux choses un aspect lumineux que Romilly appréciait énormément. Elle chevauchait depuis une heure, parcourant les environs sans but précis, juste pour le plaisir d'errer au hasard et de profiter d'une matinée de liberté - ce qui lui manquait beaucoup depuis Avalon: le couvent et son statut de Dame de compagnie ne lui avaient guère laisser de temps pour elle-même depuis un long moment. Elle rêvassait, laissant son cheval aller au pas qui lui convenait, laissant son regard observer ce qui se trouvait devant lui et ses pensées vagabonder. Entre les longues heures à broder, tisser, filer, en discutant, et les autres longues heures à ne rien faire... cette sortie était une bénédiction. La jeune fille ne faisait même plus attention à sa vieille nourrice qui lui servait de chaperon et qui ronchonnait derrière elle, sur une vieille jument placide.
La jeune noble leva les yeux au ciel et regarda les nuages qui passaient paresseusement au-dessus d'elles. Lapin, cheval, oiseau - toutes sortes de formes y étaient visibles; mais aucun présage , sauf peut-être annonce de beau temps. Songer aux présages lui fit penser à Avalon... Comme cela lui manquait. Elle espérait que Merlin, Morgane ou Viviane passeraient un de ces jours et qu'elle pourrait les saluer. Puis de l'Ile aux Pommes, ses pensées se tournèrent vers un coeur de neige... Nicolaï. Où était-il? Pensait-il à elle? Lui écrirait-il bientôt?
Un bruit de galop la fit se retourner : un page arrivait vers elles. Il tenait quelque chose dans sa main. Arrivé à sa hauteur, essouflé, il la salua et lui tendit une missive:

" Pour vous, ma Dame. "


Romilly, un peu étonnée, prit la feuille, la déplia et lut. Un sourire naquit sur son visage, semblant plus lumineux encore que le soleil. Elle releva la tête, remercia le page, et le laissa aller. Elle fouilla l'horizon du regard... La lettre était de Nicolaï: il arriverait dans les jours prochains! Peut-être même ce jour-là, vu la date inscrite!
D'ailleurs, au loin, il lui semblait distinguer un nuage de poussière.
Malgré les gromellements de sa suivante, la demoiselle de Vryl décida de pousser jusqu'à là-bas pour vérifier que l'espoir qu'elle nourrissait était bien arrivé.
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Nicolaï Snowheart le Mer 24 Juin - 19:47

Nicolaï était fourbu et il lui tardait d’arriver à Camelot. Trois jours de voyage éreintants n’avaient en rien atténués son envie de rejoindre la ville. Bien sur, il avait chaud sous ce soleil de plomb en plein été, mais jamais il n’aurait pensé à s’en plaindre. Romilly était là-bas. Elle était dans la ville du roi Arthur. A chaque instant, l’écharpe de la jeune femme accrochée à son bras la faisait rejaillir dans son esprit.
Un léger vent faisait flotter ses cheveux noirs sur sa nuque et soulevait derrière lui un petit nuage de poussière.
Toute son attention était entièrement fixée sur la silhouette de la ville qui se rapprochait de minute en minute. C’est sans doute pour cela qu’il ne les remarqua pas tout de suite arriver.
Autant qu’il put en juger, il s’agissait de deux cavaliers qui fonçaient sur lui. L’un a vive allure, l’autre un peu plus lent s’était légèrement fait distancer.
Nicolaï stoppa sa monture et attendit un peu. Quand les cavaliers furent plus près, il comprit son erreur. Ce n’étaient pas des cavaliers, mais deux cavalières.

* Non, ce serait bien trop beau. La cavalière de tête… ces cheveux… *

Sans attendre une seconde de plus, Nicolaï piqua des deux pour foncer dans leur direction.
L’attente ne fut pas bien longue. Au bout de quelques secondes, il s’arrêta au niveau de la cavalière de tête et sauta au sol.
C’était comme dans un rêve.
Elle était bien là, perchée sur son cheval et le regardait avec ses yeux entre marron et vert, le vent faisant voleter de petites mèches de ses cheveux châtains. Nicolaï lui adressa un sourire béat. Il devait avoir l’air d’un parfait idiot à sourire comme ça, mais cela n’avait pour lui pas la moindre importance. Il était avec Romilly et seul cela comptait.

-Ma dame, je suis votre serviteur, dit-il en lui prenant une main pour déposer un doux baiser dessus.

Un léger toussotement, lui fit relever la tête. Nicolaï se rappela alors de la seconde cavalière.
La veille nourrisse le regardait un peut de travers et Nicolaï lui adressa un regard glacial, lui déconseillant de faire le moindre commentaire.
Le jeune homme aurait bien aimé être seul avec Romilly et pouvoir peut être enfin s’ouvrir des sentiments qu’il éprouvait pour elle, mais la présence de ce chaperon l’en empêchait.
Il décida de l’ignorer pour le moment, mais se rendit compte qu’il avait toujours la main de Romilly dans la sienne.
L’envie de reposer un baiser sur cette main le prit soudain, mais cela n’allait peut-être pas plaire à la vieille nourrice.

-Puis-je faire quelque chose pour vous ma dame, demanda-t-il avec ce même sourire béat sans pour autant lâcher la main de Romilly.

Il plongea ses yeux d’acier dans le regard de la jeune femme, tentant de lui dire ainsi tout ce que la présence de son chaperon l’empêchait d’exprimer par des mots.
avatar
Nicolaï Snowheart

Masculin Capricorne Cheval
Rang personnalisé : Chevalier
Nombre de messages : 22
Age : 26
Citation : Un stylo, une feuille, de la passience, de l'inspiration et parfois quelques noisettes...finalement, c'est pas si compliqué d'organiser des sorties de groupe dans d'autres mondes
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.empiredulion.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Jeu 25 Juin - 18:39

Romilly dut retenir un gémissement de joie en voyant que son intuition ne l'avait pas trompée... Et que le Chevalier qui portait ses couleurs arrivait au grand galop vers elle. La suivante était totalement oubliée, et la jeune femme n'avait d'yeux que pour le jeune homme qui s'approchait. Elle ne trouva pas les mots pour le saluer lorsqu'il démonta et lui prit une main tremblante qui avait délaissé les rênes.
Le sourire éblouissant que lui offrit Nicolaï et les accents fervents de sa voix effacèrent les longs mois sans nouvelles, sans l'avoir vu.
Avant que la jeune noble ne puisse répondre, Gwynned renifla bruyamment, marquant sa désaprobation devant une telle scène. Romilly l'ignora, laissant sa main dans celle du Chevalier, la pressant légèrement en retour. Elle finit par répondre, d'une voix claire qui montrait sa joie:

" Doux sire, maintenant que vous êtes là, je n'ai plus rien à désirer."

Elle sourit, heureuse et timide à la fois. Que n'était-elle seule avec lui! Elle aurait bien passé Beltane dans ses bras, elle qui n'avait jamais pu être ordonnée prêtresse et qui avait toujours la chasteté d'une nonne. Elle dévorait le visage de son chevalier servant, les yeux brillants, les joues rosies à la fois par le galop et par l'émotion.
Le silence allait finir par s'éterniser, les deux jeunes gens n'ayant guère besoin de mots pour se parler, mais Romilly se reprit et les formules d'usage, convenantees et polies, commencèrent :

" Avez-vous fait bon voyage? Comment se porte votre Seigneur? Restez-vous longtemps? "

Elle ne lâcha sa main qu'à regret, pour pouvoir descendre de cheval. A terre, elle était beaucoup plus petite que lui, le contraste était étonnant. Elle sourit de nouveau en remarquant son écharpe au bras de Nicolaï.
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Nicolaï Snowheart le Sam 27 Juin - 10:41

Nicolaï la regarda descendre de cheval et venir à coter de lui.
Chacun de ses mouvements était empli d’une grâce presque féerique. Il se murmurait qu’elle avait du sang de fée dans les veines. Est-ce que c’était à cause de ça ? Est-ce qu’elle lui avait jeté un sort pour le charmer ?
Beaucoup de monde se posait la question en voyant le visage de Nicolaï s’illuminer de grands sourires à chaque évocation de la jeune femme. Sourires dont il est habituellement si avars.
A ces rumeurs, Nicolaï ne prêtait pas plus d’attention qu’à celle qui le présentait comme le fils de Lug. Pourtant, il y avait un fond de vérité là dedans.
Le charme de Romilly l’avait bien emprisonné.
Elle était tellement belle qu’il se demanda pourquoi est-ce qu’il n’avait pas encore demandé sa main à ses parents. Aucune autre jeune femme de son âge ne lui avait jamais fait cet effet là. Cela en était arriver à un poing que Nicolaï se sentait aussi désarmer qu’un nouveau-né en face de Romilly. Qu’elle lui demande n’importe quoi et il s’empresserait de trouver un moyen de le lui obtenir.
Elle paraissait si menue et si fragile à côté de lui qu’il avait parfois peur de la prendre dans ses bras tant il avait l’impression qu’il risquait de la briser en deux. Mais non. Sous ses airs de petite fille, Romilly était incroyablement forte.
Les regards de Romilly pendant le temps ou elle s’était tenue à cheval et les légères caresses sur sa main l’avaient transporté de bonheur. Un sourire. Elle lui avait sourit. Nicolaï n’en demandait pas plus pour être le plus heureux des hommes. Rien à présent ne pourrait plus venir entacher cette journée. Elle était tout simplement parfaite.
Il voulut enlacer Romilly de ses bras, lui dire combien elle lui avait manqué, combien elle était importante pour lui, la couvrir de baiser, lui murmurer son amour à l’oreille. Lui dire de ces mots qu’il ne disait pas dans les lettres qu’il lui envoyait tant, une fois sur le papier, ils perdaient de leur force.
Mais c’était sans compter avec cette vieille nourrisse qui, devant le premier élan de Nicolaï vers Romilly se rappela à lui par un raclement de gorge.

* Je l’avais oublié celle-là. *

Couper net dans son élan, Nicolaï se sentit soudain d’une humeur massacrante. Pire que celle qu’il ressentait durant les affrontements contre les Saxons.
La proximité de Romilly le radoucit d’un seul coup. Il se rappela alors qu’il était plutôt impoli de ne pas répondre à une question posée.

-Ce voyage était comme les autres, fit Nicolaï. Un peut trop long à mon goût, mais cette impression m’a sûrement été donnée par mon impatience de vous revoir.

Il tendit son bras à la jeune femme.

-Je pense rester ici encore un certain temps. Gwutha m’a envoyé en tant qu’ambassadeur du duché auprès du Haut-Roi Arthur. Je vais donc avoir le plaisir de votre compagnie pendant encore un long moment. Plusieurs mois très certainement. Peut-être un an. Tout dépend si Gwutha me rappel avant auprès de lui ou pas.

Se penchant légèrement vers elle, il lui souffla à l’oreille.

-Mais d’ici là, je suis tout à vous.

Nicolaï se remit très vite bien droit avant de s'attirer les foudres de la vieille nourrice qui, il le devinait, lui jetait très certainement des regards noirs. L'envie avait été si grande de déposer un baiser dans le cou de Romilly qu'il avait fahit le faire et ne c'était retenu qu'à l'ltime instant.
Pourtant, s’il n’était pas encore sous le charme de Romilly, la senteur parfumée de ses cheveux venait de compléter son emprise sur lui.

-Et vous ? Comment se déroule ta vie ici ? J’ai entendu dire que vous étiez devenue Dame de compagnie de la reine.
avatar
Nicolaï Snowheart

Masculin Capricorne Cheval
Rang personnalisé : Chevalier
Nombre de messages : 22
Age : 26
Citation : Un stylo, une feuille, de la passience, de l'inspiration et parfois quelques noisettes...finalement, c'est pas si compliqué d'organiser des sorties de groupe dans d'autres mondes
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.empiredulion.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Lun 29 Juin - 12:54

La présence si proche de Nicolaï rendait Romilly euphorique. Elle ne fit que pouffer au regard incendiaire de la vieille Gwynned; mais s'écarta légèrement du jeune homme pour sembler décente avant de répondre:

" Oui, j'ai été admise dans le cercle des dames de compagnie de notre Reine. C'est une vie... très féminine, je dirais. Broderie, musique, ballades, bavardages... "

Prières aussi... Elle s'ennuyait parfois mais ça n'était pas chose à avouer surtout en telle compagnie. Elle sourit largement, rayonnante, puis reprit un visage serein et paisible:

" Cela serait agréable de pouvoir vous voir plus souvent. Représenterez-vous votre Seigneur pour les Tournois aussi? Et continuerez-vous à porter mes couleurs? "

Cette fois-ci la question sousentendait: "vous a-t-on fiancé durant mon absence?" mais le comprendrait-il? Elle fit quelques pas à ses côtés, avant de se rappeler le long voyage qu'il venait de faire. Elle les rapprocha des chevaux, et lui proposa très poliment, le regard tendre:

" Nous allons rentrer et vous faire installer, puis vous me raconterez tout. Vous êtes d'accord? Et si vous avez de la chance, peut-être pourrez-vous vous présenter rapidement au Roi Arthur? "

D'un geste, elle demanda son aide pour remonter à cheval. Ca n'était pas qu'elle était incapable de le faire seule, mais une demoiselle devait se comporter ainsi... surtout aussi que cela lui permettrait de la toucher.
Gwynned renifla de nouveau et la jeune noble lui lança un regard courroucé.

" Nous rentrons. Tu pourras ainsi arrêter de renifler ..." ironisa gentiment Romilly, pourtant un peu fâchée.

Elle se tourna vers Nicolaï en faisant pivoter sa monture. Elle lui sourit d'un air engageant, et d'un geste gracieux désigna le chateau.

" Après vous, Chevalier."
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Nicolaï Snowheart le Mar 30 Juin - 19:07

Nicolaï souriait à Romilly. Il se sentait aussi bien avec elle qu’on pouvait l’être.
Il était heureux de voir que la guerre contre les Saxons restait complètement hors de sa vue. Elle en entendait très certainement parler, mais à écouter le mode de vie qu’elle menait, il ne s’agissait que de très lointains échos. Cela faisait du bien à savoir. Comme toujours, Romilly était son ancre. Elle était plus capable que nulle autre de lui rappeler que la vie continuait hors des champs de bataille. Cette réalité, Nicolaï en avait douté plus d’une fois. Mais maintenant qu’il était avec elle, le jeune chevalier avait le sentiment bien net d’être dans une sorte de bulle. Rien n’existait plus en dehors de cette tendresse qu’il voyait dans les yeux pétillants et des petits éclats de rire de Romilly. Non, rien du tout.

" Cela serait agréable de pouvoir vous voir plus souvent. Représenterez-vous votre Seigneur pour les Tournois aussi? Et continuerez-vous à porter mes couleurs? "

Une ombre passa dans l’esprit de Nicolaï. Romilly n’était pas vraiment du genre à parler pour ne rien dire. Cette question avait un sens cacher. Oui, il allait très certainement participer aux Tournois pour représenter Gwutha, à moins que les évènements ne l’en empêche. Bien sur également qu’il allait porter les couleurs de Romilly. La seule façon de les lui enlever serait de lui trancher le bras, et encore, il trouverait bien un moyen de garder la fine écharpe qu’elle lui avait offert.
Il faudrait qu’il parle à Romilly. Il ne saisissait pas vraiment le sens de cette question, mais il avait bien l’intention d’y réfléchir.
La proposition d’être présenter au haut-roi Arthur réjouit Nicolaï. Pourtant, il préférait que les choses tardent. Il préférait rester en compagnie de Romilly. Même si Arthur était la moitié de ce que l’on disait sur lui, il devait déjà être extra-ordinaire. Pourtant, l’idée de se retrouver face à un roi à peine plus âgé que lui et de devoir laisser Romilly ne l’enchantait pas.
La jeune femme lui offrit de l’aider à remonter à cheval, ce que Nicolaï s’empressa de faire avec la plus grande application du monde. Romilly n’avait besoin d’aucune aide pour cela, elle pouvait très bien monter et descendre de cheval toute seule. C’était donc une manœuvre de rapprochement dans les règles de la courtoisie et de l’honneur. Ainsi, son chaperon ne pourrait rien avoir à y redire.
La vieille nourrisse renifla pourtant bruyamment comme pour montrer sa désapprobation tandis que Nicolaï aidait Romilly à monter en selle.

" Nous rentrons. Tu pourras ainsi arrêter de renifler ..."

Malgré son envie de faire de l’ironie, Nicolaï sentait dans le ton de Romilly un certain agacement.

" Après vous, Chevalier."

Nicolaï ne se le fit pas dire deux fois. D’un mouvement souple, il enfourcha Eclat et alla se placer à hauteur de Romilly pour pouvoir continuer leur conversation.
Malgré cela, l’ombre de cette étrange question qu’elle avait posée tout à l’heure continuait de planer dans son esprit, l’empêchant de vivre pleinement ce moment de bonheur dont il avait pourtant tant rêvé.
Soudain, il y eut comme un déclic dans sa tête.
Il n’en était pas certain, mais…était-il possible que…
Nicolaï fixa Romilly. Elle était terriblement belle, ses parents étaient riches, elle était presque à l’âge ou les jeunes femmes se marient. La reine était même plus jeune qu’elle. Nicolaï n’avait toujours pas fait sa demande en mariage, Romilly était donc libre comme l’air et elle était très belle avec cela. Nicolaï ne savait plus quoi faire, ni même ne pas faire. Il ne savait pas ce qui lui était permis ou pas. Romilly avait-elle été fiancée par ses parents à un obscur petit personnage que Nicolaï détestait déjà avant même de savoir s’il existait. Le fait que Nicolaï porte déjà les couleurs de la jeune femme pouvait se révéler problématique si elle venait d’être fiancée à un autre que lui.
Dans la plus grande confusion du monde, son esprit en ébullition, son corps raidit sur sa selle et son visage d’un coup vider de toute couleur, Nicolaï avait l’impression qu’il allait tomber dans les pommes. Cela serait tout à fait ridicule de la part d’un chevalier qui combattit les Saxons sans jamais manquer un tant soit peut de courage, mais c’était ce qu’il était à deux doigts de faire. Lui retirer Romilly, c’était lui arracher tout espoir et toute joie, le rendre infirme, enlever à la Terre son soleil, sa Lune et toutes les étoiles.
Nicolaï ne se sentait pas bien. Pas bien du tout. Comment une journée si joyeuse pouvait-elle devenir si hostile quelques secondes plus tard.
En y repensant, il voyait déjà la mère de Romilly folle de joie, pourvut que sa fille soit mariée à un bon chrétien, riche et qu’une cérémonie dans la tradition chrétienne se déroule, elle serait ravit. Nicolaï lui partait d’avance avec un handicap certain. Fils d’une prêtresse d’Avalon et d’un illustre inconnu, c’est certain que l’estime et l’approbation maternelle était bien loin de lui être acquis.
A sortir de ce piège, il ne voyait qu’une option. Tant qu’aucune promesse sur un autel n’avait été faite, tout était possible.
Nicolaï tira sur les longes d’Eclat, faisant stopper net le cheval.
Il resta quelques secondes sans bouger. Les mots se coinçaient dans sa gorge et ne semblaient pas vouloir en sortir. Les secondes parurent pour Nicolaï des années. Son front commençait à se perler de sueur qu’il essuya d’un léger revers de main.

-Ma dame…Romilly. Il faut que nous parlions de certaines choses qui me trouble.

Il oublia la nourrisse. Il n’avait l’intention ni de manquer de respect à Romilly ni de lui bondir dessus pour l’enlever, mais il fallait absolument qu’il lui parle et tout de suite ou tout ce qu’il pensait risquait de s’effondrer.

-Avez-vous ch…ch…choisit…

Nicolaï n’alla pas plus loin. Le soleil devint d’abord particulièrement brillant. Puis, se fut comme si la nuit tombait.
Le jeune chevalier tangua un moment sur sa selle. Le sang avait complètement déserter son visage. Plus pâle qu’à l’accoutumer, il réussit à descendre de cheval. Titubant, il fit deux pas avant de s’effondrer par terre aux pieds de Romilly. L’avant-dernière pensée consciente avant qu’un trou noir ne l’avale fut qu’il devait être d’un ridicule sans nom à ce moment précis. La dernière fut que Romilly valait tous les sacrifices possible et imaginable. Même celui de son amour-propre.
avatar
Nicolaï Snowheart

Masculin Capricorne Cheval
Rang personnalisé : Chevalier
Nombre de messages : 22
Age : 26
Citation : Un stylo, une feuille, de la passience, de l'inspiration et parfois quelques noisettes...finalement, c'est pas si compliqué d'organiser des sorties de groupe dans d'autres mondes
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.empiredulion.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Mar 30 Juin - 19:46

Romilly apprécia le geste de Nicolaï: il n'en rajouta pas, lorsqu'elle gronda légèrement sa suivante. Il était comme ça, son Nicolaï: à la fois si impulsive, et avec de l'humour, mais sachant se tenir et être diplomate. Outre le fait qu'il était beau, chevalier, et aimable... La jeune noble se sentait réellement bien avec lui, et en sécurité. Le voir sourire la rendait heureuse, et elle aurait bien aimé qu'il fasse enfin une demande en mariage. Elle aurait tant voulu être sa promise, et pouvoir s'afficher à ses côtés.
Mais le Chevalier pâlit brusquement, et se mit à transpirer. La jolie noble craint le pire: revenant de combats avec les Saxons,peut-être était-il blessé? Lorsqu'il affirma vouloir lui parler, elle rapprocha son cheval du sien. Il semblait prêt à s'évanouir, prêt à rendre l'âme. Elle commença à réellement angoisser.

" Nicolaï, que vous arrive-t-il? "

Une question commença à franchir les lèvres du jeune homme. Il prononçait les mots comme s'ils étaient fait de poix et de feu plutôt que d'air et de salive, et cela fit augmenter l'inquiètude de Romilly. Même la nourrice s'était rapprochée, au cas où il faudrait porter secours au Chevalier. Derrière eux, enfin arrivés, l'escorte murmurait.
Mais Nicolaï ne semblait se rendre compte de rien. Il était plus pâle encore, et il descendit avec peine de cheval... et s'évanouit.
La Dame de Compagnie de Guenièvre sauta à terre, désemparée, très pâle à son tour. Elle fit tourner avec peine le corps inerte et chercha le pouls. Le coeur était un peu irrégulier mais fort. Aucune blessure n'était visible. Elle n'écoutait pas les gens qui lui parlaient - Gwynned qui disait que si c'était une maladie infectieuse elle serait contaminée, ...

" Nicolaï, parlez-moi! "

Plus bas: " Nicolaï, mon amour, que se passe-t-il! Réveillez-vous !"

Il respirait régulièrement et correctement. Pas de problème de ce côté. Alors Romilly fit la première chose qui lui vint à l'esprit: elle le giffla. Elle voulait qu'il ouvre les yeux, elle ne voulait pas d'un cadavre dans ses bras, elle voulait qu'il lui sourit de nouveau, qu'il dise qu'il allait bien. Un morceau de la conscience de Romilly lui soufflait égoïstement que le Chevalier gâchait tout: la sortie, leurs retrouvailles. Il avait intérêt à se réveiller vite!
Un peu perdue, Romilly releva la tête, cherchant le soutien de sa vieille nourrice. Celle-ci était aussi descendue de sa monture, et elle posa une main compatissante et secourable sur l'épaule de sa maîtresse:

" Regardez, il ouvre les yeux. "
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Nicolaï Snowheart le Mer 1 Juil - 17:06

Nicolaï avait l’impression que tout ce qui se trouvait autour de lui n’était qu’un insondable néant. Un néant noir et tourbillonnant. Le monde extérieur arrivait comme déformer à ses oreilles. C’était assez étrange, mais il ne pouvait rien faire. Nicolaï eu comme l’impression d’avoir été avalé par un tourbillon. Il ne cessai de tourner. Autour de quoi ? Il ne le savait pas lui-même, mais il tournait autour.
Quelques mots lui parvinrent, il ne les comprenait pas. Tout cela lui semblait d’une futilité sans nom. Pourtant, il était conscient que cela avait aussi de l’importance.
C’était la voie d’une jeune femme sur qui Nicolaï était incapable de mettre un visage. Il ne s’en souvenait plus. C’était vraiment très important pour lui pourtant. Un instant plus tard, il perçut une autre parole :

" Nicolaï, mon amour, que se passe-t-il! Réveillez-vous !"

Deux mots le heurtèrent à l’instant : « Mon amour. »
Elle tenait donc à lui cette jeune femme qu’il entendait parler. Elle tenait à lui et elle l’aimait. Du coup, il s’en voulut plus encore de l’avoir oublier.
Une gifle qui arriva très rapidement lui remit les idées en place.
Nicolaï ouvrit les yeux.
Penchée au-dessus de lui se trouvait une jeune femme au visage d’ange. Le soleil de l’été faisait une auréole de ses longs cheveux châtains. Ses yeux étaient les plus beaux que Nicolaï est put voir et ce visage aurait été capable de lui faire exécuter les pires folies pour le prix d’un simple sourire.

* Est-ce que je suis mort ? Les chrétien ont-ils raison ? Voilà un ange venu me chercher ? *

Voyant l’air inquiet de l’ange, Nicolaï comprit qu’il venait de se passer quelque chose. La seconde d’après, il avait rassemblé ses esprits.
L’air perdu, il regarda autour de lui avant de vraiment comprendre.
Romilly.
Il l’avait entendu. Elle était là, inquiète.
Nicolaï se sentit complètement stupide et ridicule. Il devait avoir eu l’air particulièrement malin à s’évanouir de cette manière. En plus, il venait de caser des soucis à Romilly.
Pourtant, quelque chose passa devant toutes ces pensées au bout d’un instant. Il y avait quelque chose qu’il brûlait de lui dire depuis longtemps. Quelque chose qu’il ne voulait plus retarder et qu’il ne pouvait plus garder pou lui seul. Ce n’était pas exactement la façon dont il aurait voulut le lui dire, mais c’était le moment de le faire. Quand les effets de sa perte de conscience se faisait encore sentir et inhibait en lui toute peur et toute appréhension. Il n laisserait à aucun autre la possibilité de prononcer ces mots avant lui
Nicolaï s’humecta les lèvres.

-Romilly Vryl, voulez-vous m’épouser, demanda-t-il en la regardant droit dans les yeux ?
avatar
Nicolaï Snowheart

Masculin Capricorne Cheval
Rang personnalisé : Chevalier
Nombre de messages : 22
Age : 26
Citation : Un stylo, une feuille, de la passience, de l'inspiration et parfois quelques noisettes...finalement, c'est pas si compliqué d'organiser des sorties de groupe dans d'autres mondes
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.empiredulion.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Sam 4 Juil - 17:42

Il émergea de son inconscience et cligna des yeux. Une phrase idiote mais révélatrice franchit ses lèvres. Un ange, elle? Il avait dû avoir un sérieux coup sur la tête, ou souffrir des fièvres pour réagir ainsi. Cependant, une information n'échappa pas à Romilly: il ne croyait pas totalement au Dieu chrétien s'il émettait de tels doutes. Cela la soulagea: elle qui croyait aux anciens dieux n'aurait pas aimé continué à faire croire qu'elle était bonne chrétienne à un ami si ... proche.
Croyait-il aux Dieux d'Avalon? Elle savait en fait si peu de choses sur lui. Il était étrange d'être tombée si facilement amoureuse!

Il sembla reprendre un peu ses esprits et la reconnaitre. Elle lui sourit tendrement. Mais la question la fit sursauter. Puis rougir. Pour pâlir ensuite. La gorge serrée, elle répondit à voix basse, évitant ce regard trop direct qu'il braquait sur elle:

" Nicolaï ... Oh... Nicolaï... "


Elle n'arrivait pas à exprimer l'angoisse qui la tenait subitement, et cette vague d'amour qui la submergeait. Elle s'attendait si peu à une telle demande. Surtout dans un tel moment. Mais elle réussit à avouer:

"Si cela ne tenait qu'à moi je vous épouserai sur le champs! Mais il faut que vous demandiez à mon père. "


Elle le rassura, sachant ce qu'il risquait de croire, ignorant les murmures dans l'escorte de Nicolaï et le visage horrifié de Gwynned:

"Il n'y aucune raison qu'il refuse, surtout qu'il vous connait et si je lui parle à mon tour. "

Mariée, elle! Avec lui! C'était déjà magique qu'il arrive quand elle l'espérait. Qu'il lui demande cela le même jour ressemblait à un miracle. Quel bonheur de pouvoir dire couple... Car c'est le mot qui convenait désormais.

* Merci ma Dame *
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Nicolaï Snowheart le Lun 6 Juil - 2:32

En entendant ce qu’elle lui dit, Nicolaï sent revenir ses forces.
Il se rend alors vraiment compte à quel poing il doit être ridicule. Mais tant pis. Il est ridicule et puis c’est tout. Savoir que Romilly l’aime en retour aussi sûrement qu’il l’aime lui-même est quelque chose pour quoi il serait prêt à faire n’importe quoi.
Le jeune chevalier se fit la réflexion qu’oublier les dernières minutes (et son évanouissement) était hors de question. Même pour tout l’or de Rome et de Constantinople.

* J’espère au moins que cela n’arrivera pas aux oreilles de Gwaldern. Gwutha comprendrait sans problème, mais j’aurais le droit à une pluie de sarcasme de mon ami le druide. *

Nicolaï envisagea un moment la possibilité de rester allonger dans la poussière et de ne pas bouger. Juste pour garder au-dessus de lui le beau visage de sa bien aimée. Cette solution ne lui parut pas la bonne. Il ne pouvait pas rester comme ça indéfiniment (même s’il en avait vraiment très envie.
Le jeune chevalier se redressa donc doucement, grimaçant légèrement à un mal de tête infernal.

* Bon sang, j’ai l’impression d’avoir été piétiné par un cheval *

Prenant sur lui pour se montrer aussi droit et digne qu’il le lui était possible dans cette situation, Nicolaï se remit sur ses deux jambes. Au départ le décor tangua légèrement autour de lui, mais au bout de quelques secondes d’adaptation, il se sentit à nouveau en pleine forme.

-Puisqu’il faut que votre père accepte de me donner votre main, j’irais le voir, déclara-t-il à Romilly. Mais pas dans l’immédiat. Je lui ferais parvenir une lettre et je me rendrais chez lui quand ma mission ici me le permettra.

Nicolaï ne pus s’empêcher de proposer son aide à Romilly pour monter à cheval.

-Pardonne-moi si je t’es causer du souci tout à l’heure. Je ne sais pas ce qui m’a prit, murmura-t-il à la jeune femme pour qu’elle seule entende. Je pense que je t’imaginais fiancée à un autre. L’idée de te perdre m’a échauffé le sang.
avatar
Nicolaï Snowheart

Masculin Capricorne Cheval
Rang personnalisé : Chevalier
Nombre de messages : 22
Age : 26
Citation : Un stylo, une feuille, de la passience, de l'inspiration et parfois quelques noisettes...finalement, c'est pas si compliqué d'organiser des sorties de groupe dans d'autres mondes
Date d'inscription : 10/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://www.empiredulion.forumactif.fr

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Romilly le Mer 8 Juil - 18:51

Romilly écarta doucement la main de Nicolaï et eut un froncement de sourcil réprobateur:

" Nous avons déjà trop dépassé ce que la politesse et la convenance ordonnent. Votre escorte s'impatiente, et la mienne aussi."

Elle eut un regard pur Gwynned qui, les sourcils froncés mais ne disant rien à cause de sa bouche pincée à blanchir, les regardaient, réprobatrices. Aux paroles de Romilly, elle se détendit pourtant un peu.
Le coeur de la jeune noble battait la chamade mais elle savait que leur intermède retrouvailles n'avait pas été des plus convenables, et si cela venait aux oreilles de la Reine ou du Roi, elle risquait une sévère réprimande. Sa mère en aurait fait une attaque et l'aurait renvoyée aussi sec au couvent, d'ailleurs.
Montant donc seule sur sa monture, elle invita d'un geste Nicolaï à faire de même.

" Nous pouvons discuter ainsi, Chevalier. "


Elle lui sourit pour adoucir la réprimande, et se tint bien droite alors que la nourrice revenait se placer à ses côtés pour jouer un peu mieux - et de plus près- son rôle de chaperon.
De là où ils étaient le Château était bien visible - Romilly ne pouvait pas trop s'en écarter. Elle fit avancer son cheval d'une pression des genoux, et la petite colonne se mit en marche: Nicolaï et son amie devant, suivie de près par Gwynned, puis à quelques pas en arrière, de l'escorte.
Après un moment passé à chevaucher en silence, appréciant l'après-midi clair et heureux, s'informant, Romilly demanda, poliment mais aussi impatiemment:

" Êtes-vous passé par le domaine de mon père? Savez-vous s'ils vont bien?"


Ils n'étaient plus très loin de l'entrée du fort, et il faudrait bientôt se quitter. Toutes ces émotions avaient éprouvé Romilly, et elle était secrètement un peu soulagée de se retrouver au calme pour pouvoir réfléchir à tout cela - même si cela voulait dire laisser Nicolaï quelques jours.
avatar
Romilly
Dame de Compagnie de la Reine
Dame de Compagnie de la Reine

Féminin Cancer Chèvre
Nombre de messages : 12
Age : 26
Date d'inscription : 16/06/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Il arrive... [ Nicolaï + qui veut ]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum