Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Geraint le Sam 2 Mai - 0:39

Geraint repensait à son arrivée à Camelot et sa présentation au jeune roi, son père racontant qu'il avait été présent lors des dernières guerres tout en présentant ses respects au jeune roi. Agenouillé il souriait à Arthur qui semblait tout autant gêné que lui avant de baisser la tête et de recevoir les coups d'épée pour enfin devenir chevalier. Le haut-Roi semblait avoir le même âge mais bien qu'ils n'aient pu discuter longuement, ce qui était compréhensible vu son rang et le travail demandé, ils étaient restés courtois l'un envers l'autre. Du coup il semblait l'aimer déjà et le défendrait quoi qu'il arrive.
Il souhaitait donc en accord avec Lac son père, rester ici pour siéger à la Table Ronde et représenter son domaine, sa famille, l'ancienne alliance entre Uther et son père. Depuis le départ de ce dernier quelques jours après le mariage, Geraint apprenait à vivre dans une nouvelle cour, où il n'en était plus le prince mais juste un noble seigneur offrant son épée au jeune roi. Il avait siégé et rencontré, certes rapidement tout les chevaliers présents, beaucoup étaient forts et beaux tout en dégageant une grande prestance autour de cette Table symbole de la paix future en Bretagne.

Dans la foulée on prépara de nouvelles festivités et dans les cuisines on s'affairait à cuisiner les derniers gibiers chassés, dans les couloirs les serviteurs courraient de chambre en chambre pour accueillir du mieux possible chaque seigneur. Dehors les marchands arrivaient en nombre, espérant présenter leurs meilleurs produits et la place du marché devenait une fourmilière du lever au coucher du soleil. Sous les remparts la lice était en train d'être montée tandis que les tentes des derniers chevaliers présents poussaient par côté tels des champignons. La région était en fête, il n'était pas rare de croiser une caravane de ménestrels ou une troupe de théâtre sur les chemins en s'approchant de Camelot.

Geraint venait de quitter les écuries avec Ehtelë, qu'on venait de préparer, il souhaitait profiter des bois environnants et surtout s'éloigner de cette foule n'en finissant plus. Le cheval juste munis d'une selle était tenu par le chevalier, à pied le temps de sortir de l'enceinte de la Citadelle, évitant ainsi d'écraser un enfant courant par là. Lui même portait une simple tunique pourpre assez sombre ainsi que l'épée forgée pour lui à Outre-Gales.
Il lui tardait le commencement du tournoi mais en attendant il ne supportait pas de voir la lice en construction sans pouvoir jouter, alors il passait du temps aux alentours de la cité, galopant avec plaisir dans la forêt ou suivant les chemins; il en profitait aussi pour découvrir la région bien que semblable à la sienne.

Aujourd'hui encore il avait croisé une roulotte de comédiens puis avait coupé à travers champs et fougères pour s'enfoncer entre des arbres et déboucher sur une clairière. Elle était proche d'un petit ruisseau rafraichissant doucement l'air, alors que des fleurs semblaient profiter du soleil baignant le lieu de sa clarté d'après midi. Il descendit de sa monture la laissant libre d'aller et venir. Ehtelë était habitué à revenir et ne gambadait jamais très loin, d'ailleurs le chevalier pouvait toujours le voir au loin, galopant encore et encore après avoir passé une journée à l'écurie. Le jeune homme approcha ses mains des hautes herbes puis les caressa doucement, se rappelant avoir fait de même chez lui, dans ses forêts, avant de s'approcher du cours d'eau calme, s'agenouillant et trempant sa main avant de se retourner, sur d'avoir entendu un bruit autre que les pas de son compagnon.
avatar
Geraint
Chevalier de la Table Ronde
Chevalier de la Table Ronde

Masculin Scorpion Tigre
Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Morgane le Sam 2 Mai - 2:05

Le bruit et l'agitation régnaient en maîtres depuis quelques jours et, même la nuit, il était difficile de trouver un moment de calme. Dans les couloirs du château, les serviteurs allaient et venaient, courant souvent, s'interpellant de part et d'autre d'un couloir. Le reste de la capitale n'était pas en reste, il était difficile de trouver une rue vide de personnes. Les chariots obstruaient les grandes artères, livrant leurs multitudes de denrées au château ou aux différents établissements de Camelot. Morgane se fit la remarque que, depuis quelques temps, la ville n'avait guère connu un moment de paix. Il y a peu de temps encore, on avait célébré le mariage d'Arthur, Haut-Roi de Bretagne et l'effervescence qu'il y avait eu ressemblait en tout point à celle de ces jours-ci. Son regard se porta au-delà des fortifications suivant la file des arrivants, simples badauds ou riches seigneurs, tous venaient en masse. Cependant, Ils n'étaient pas encore arrivés. La délégation d'Avalon ne serait certainement pas entre les murs de Camelot aujourd'hui.

La sœur du roi poussa un soupir. Elle s'ennuyait, chose qui ne lui arrivait que rarement. Elle était habituée au calme et à la sérénité de l'Ile Sacrée, il lui arrivait de rester des heures sous les pommiers sans éprouver la moindre gêne, le moindre ennui. Mais ici, à l'intérieur de ces murs de pierre, elle n'arrivait pas à retrouver cette quiétude. Ses yeux dévièrent de la longue file de voyageurs pour se porter sur la forêt environnante. N'hésitant guère, Morgane regagna ses appartements, attrapa une cape légère et prit le chemin des écuries.

Après quelques minutes, elle réussit à attraper un des nombreux palefreniers et lui demanda une monture. Patientant quelques moments, elle observa les allées-venues. Qui disait nombreux invités, disait nombreux équipages et un surcroît de travail pour les écuries. Finalement, l'homme revint avec un petit hongre rouan, le même qu'elle avait monté en venant d'Avalon, une vieille connaissance en somme.

La jeune femme se retrouva assez vite à l'extérieur de la ville, empruntant des rues peu usitées, elle avait réussi à éviter la foule. Mettant son cheval au petit trot, elle dirigea sa monture vers le bois. Elle se rappela qu'une petite rivière bordée d'aulnes y coulait. S'il était trop tard pour récolter les bourgeons, la saison était, par contre, parfaite pour récolter les feuilles. Morgane s'engagea sur un petit chemin à peine visible. La fraicheur et le calme étaient les bienvenus. Baissant la tête, elle évita une branche basse et s'avança un peu plus en direction du cours d'eau. Elle en percevait déjà le doux bruit régulier. Débouchant enfin sur une petite clairière, elle aperçu tout d'abord un cheval gris pommelé et tout naturellement elle chercha le cavalier des yeux, se doutant qu'il ne serait pas très loin.

Son regard se posa sur un homme agenouillé au bord du ruisseau. Sa silhouette lui disait vaguement quelque chose et si elle quasiment certaine qu'il s'agissait d'un chevalier elle était bien incapable de lui donner un nom. Après tout, à part Lancelot et Lionel qu'elle avait connus enfants et ses neveux, elle était bien incapable de reconnaître les nombreux chevaliers de son frère. Mettant rapidement pied à terre, elle salua d'un léger signe de tête et d'un sourire le cavalier.

"Bonjour chevalier."

_________________
avatar
Morgane
Prêtresse Confirmée
Prêtresse Confirmée

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Mégalomane en puissance
Nombre de messages : 567
Age : 30
Citation : Ecoute ton coeur, c'est un guide d'une valeur inestimable.
Date d'inscription : 13/11/2007

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Envoyée d'Avalon
Localisation: Camelot
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-sama-enteurpraize.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Geraint le Sam 2 Mai - 4:57

Le jeune fils de Lac regardait tour à tour les aulnes puis l'herbe à leur pied ou encore l'eau rafraichissant doucement ses doigts, il semblait faire connaissance avec ce royaume qui n'était pas le sien bien que proche et si ressemblant et dont il était devenu protecteur. Oui un territoire presque identique à celui de son père et dont il aurai la charge à sa mort. Il réfléchissait à tout ceci, aux devoirs qui étaient les siens quand un bruit de pas s'additionnèrent à ceux plus rapides de sa monture qui trottait non loin.
Il tourna la tête pour voir une jeune femme approcher ainsi qu'Ehtelë, surement curieux de la nouvelle présence. Mais bien vite il pencha la tête et préféra grignoter ce qu'il trouvait ici ou là.
La prêtresse d'Avalon mit pied à terre et Geraint eu l'impression de faire face à une enfant puisque une fois au sol elle lui était inférieure de quelques têtes. Il la regarda rapidement, sa silhouette ne lui était pas inconnue, surement l'avait-il croisé au château mais il était incapable de dire son rang et encore moins son nom. Elle avait moins de charme que certaines suivantes de la Reine qu'il avait croisé dans les couloirs de Camelot mais en croisant son regard il ressentit tout une aura mystérieuse difficile à décrire. Il était curieux de connaître son nom. Mais était loin d'imaginer à quel point il allait faire erreur en lui adressant la parole.


« Bonjour à vous noble jouvencelle. »


Il avait une voix assez douce et légèrement grave pleine de respect. S'approchant de Morgane il s'inclina lentement avant de lui offrir un sourire franc.

« Veuillez pardonner ma curiosité et mon impolitesse, je suis sur de vous avoir croisé au moins aux épousailles d'Arthur et Guenièvre or j'ignore votre nom. A vrai dire je connais peu de monde à Camelot, il me faut un peu de temps pour m'habituer... »

Il était sincère mais était loin d'imaginer avoir à faire à la soeur du Roi, et encore plus une jeune femme bien éloignée de la jouvencelle qu'il avait cru apercevoir à cause de sa fine taille. Ehtelë se rapprocha au pas, Geraint en profitant pour attraper les rennes et le garder près de lui quelques instants lui caressant machinalement l'encolure. Il s'attarda un instant sur le croissant ornant le front de la prêtresse et bien qu'il lui dise quelque chose il ne se souvenait plus de sa signification, les rares apparitions de sa tante étant oubliées depuis des lustres. Sans attendre une première réponse il finit alors sa phrase avec une nouvelle question.


« Que fait une jeune Dame à chevaucher seule à travers prés ? »


Oh il n'était pas vraiment inquiet pour elle, la cité était visible dès que les arbres se faisaient plus rares mais elle était à quelques minutes et le chemin plutôt éloigné... Même si les gens passaient souvent aux alentours elle demeurait seule et normalement sans défense si quelqu'un venait à la menacer.
avatar
Geraint
Chevalier de la Table Ronde
Chevalier de la Table Ronde

Masculin Scorpion Tigre
Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Morgane le Dim 3 Mai - 2:14

La prêtresse observa le chevalier combler la distance qui les séparait. La main sur les rênes de sa monture, Morgane dut lever la tête à l'approche du chevalier. Déesse, que sa petite taille était énervante. De sa position inférieure, le jeune homme lui sembla encore plus grand et impressionnant que lorsqu'elle l'avait vu sur la berge.

"Bonjour à vous noble jouvencelle."

Le mot tinta à ses oreilles, faisant écho aux sobriquets qu'on lui donnait étant enfant. Une enfant, voilà ce qu'il avait vu en la regardant. Ses petits doigts se crispèrent sur le cuir et son sourire se fana quelque peu. C'était toujours le même regard qu'on lui portait, quand on arrivait à la voir tout du moins. Elle s'y était habituée avec le temps, un peu. La jeune femme savait qu'avec les fêtes qui allaient avoir lieu on ne la remarquerait pas, qui verrait cette frêle silhouette terne au milieu des nobles et belles dames de Bretagne qui arrivaient en masse. Mais le salut dénué de méchanceté l'avait tout de même affectée.

Toute à sa surprise, Morgane n'eut pas le temps de protester que déjà son interlocuteur enchaînait. Toujours un peu tendue, elle essaya de se calmer. La méprise était facile, ne venait-il pas de dire qu'il ne savait pas qui elle était ? Mais tout de même, sa fierté de femme avait été touchée et c'est avec un sourire mi-figue mi-raisin qu'elle répondit d'un ton un peu plat.

"J'ai souhaité m'éloigner quelques heures de l'agitation qui règne dans la ville et comme, même au château de mon frère, il est impossible de trouver un endroit calme, je suis venue me réfugier ici."

Morgane pencha légèrement la tête sur le côté pour pouvoir observer un peu mieux la réaction du chevalier, chevalier auquel elle tentait vainement de coller un nom. Il avait dit avoir été présent au mariage d'Arthur, peut-être était-ce à cette occasion qu'elle l'avait aperçu, mais son nom restait un mystère. Elle le salua à nouveau d'un sourire amusé accompagné d'une petite révérence de circonstance.

"Noble chevalier, je suis Morgane, prêtresse d'Avalon et sœur d'Arthur."

Ses lèvres s'étirèrent un peu plus et ses yeux pétillèrent. Elle n'avait jamais vraiment su cacher ses émotions et si, un peu plus tôt, son regard avait pu paraître froid il n'en était plus rien à présent. De plus, elle représentait Avalon en ce lieu et se mettre à dos un des chevaliers de son frère pour une simple remarque aurait été des plus puérils.

"Et vous Messire, quel est votre nom ? Je n'ai malheureusement pas le plaisir de vous connaître."


Dernière édition par Morgane le Mer 6 Mai - 18:29, édité 1 fois

_________________
avatar
Morgane
Prêtresse Confirmée
Prêtresse Confirmée

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Mégalomane en puissance
Nombre de messages : 567
Age : 30
Citation : Ecoute ton coeur, c'est un guide d'une valeur inestimable.
Date d'inscription : 13/11/2007

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Envoyée d'Avalon
Localisation: Camelot
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-sama-enteurpraize.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Geraint le Lun 4 Mai - 3:59

Tout en lui adressant la parole il s'était approché d'elle et se rendait compte que quelque chose n'allait pas. Alors qu'il se tenait à un petit mètre d'elle, Ehtelë s'étant arrêté et calmé une fois retenu doucement par son cavalier, il trouva ses traits plus affirmés que ceux d'une jeune fille et bien que jeune elle n'avait plus grand chose à voir avec la demoiselle prés-pubère qu'il croyait rencontrer. Elle n'avait fait aucune remarque là dessus par ailleurs mais Geraint se sentit plus que gêné et ses joues s'empourprèrent. Plongeant ses yeux dans les siens comme pour chercher à affirmer ses doutes il remarqua que son sourire avait changé en un autre plus discret et moins amical. Le chevalier n'était pourtant pas homme à perdre ses moyens si facilement et ne céda pas à la petite panique qui avait fait son apparition, si il y avait un malentendu qui s'installait alors il reconnaitrait tout simplement son erreur, mais il était loin d'imaginer combien il avait fait fausse route.

Elle lui raconta ce qui l'avait poussé à se rendre hors de Camelot et il ne la comprenait que trop bien c'est pourquoi il acquiesçait avec des signes de tête. Mais un mot l'interpella, elle avait dit être la soeur d'Arthur ? Se rappelant alors des informations données par son père, il savait que le roi avait deux soeurs, mais plus âgées que lui... Elle se présenta comme pour achever son temps de compréhension et le rouge au joues fut bien plus marqué tandis qu'il souriait mais tout en étant clairement confus pour sa méprise.


« Oh Dame Morgane, je tiens à vous présenter mes plus plates excuses. »

Il se tut avant de s'abaisser respectueusement à nouveau mais plus solennellement devant la soeur de roi tout en se présentant à son tour.

« Mon nom est flétri après une telle méprise mais puisque vous souhaitez l'entendre, je suis Geraint, fils du Roi Lac d'Outre-Gales et Prince du Devon. »

Tout en se redressant il réfléchissait à ce qu'elle venait de dire. Avalon était un mot réveillant de nombreux souvenirs d'enfance, sa tante qui organisait à château de Lac les anciens cultes et qui racontait d'étonnantes histoires sur les Dieux en tout cas bien plus intéressantes que ce livre présenté par les moines comme vérité absolue. Mais la soeur de sa mère n'était plus revenue depuis une décennie environ, si bien que les anciens dieux perdaient peu à peu leur emprise sur les gens d'Outre Gales pour laisser finalement la place aux chrétiens.


« Avalon n'a donc pas disparu comme certains le prétendent, enfin je ne me suis jamais trop intéressé aux histoires religieuses, que pourriez vous me rappeler sur les anciens cultes ? J'ai bien peur qu'ils ne disparaissent peu à peu de la mémoire collective et j'ignore si être païen est une si mauvaise chose comme certains le disent. »


A vrai dire il réfléchissait presque tout haut, cherchant dans ses souvenirs ce qu'Avalon et l'ancien culte pouvait représenter pour lui, sa famille et tout le pays mais le temps aidant peu la mémoire il préférait demander de peur de dire de nouvelles inepties.

« En tout cas ma faute est bien plus grave puisque en plus d'avoir manqué de respect à une Dame de sang royale, c'est la Déesse Ceridwen qui est touchée avec vous et aussi ma tante qui la représente tout comme vous. Que puis-je faire pour être pardonné ? Si vous le désirez ce serait un honneur que de représenter vos couleurs pour le tournoi en préparation et à travers vous tout Avalon que j'ai insulté sans le savoir. »

Il était sincère et souhaitait se rattraper. Il savait que certaines suivantes de la reine espéraient qu'il leur propose mais aucune n'avait réussi à toucher son coeur alors autant qu'il emploie ses talents pour une autre cause.
avatar
Geraint
Chevalier de la Table Ronde
Chevalier de la Table Ronde

Masculin Scorpion Tigre
Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Morgane le Jeu 7 Mai - 0:59

La gêne évidente du chevalier fit disparaître les dernières traces du ressentiment que Morgane avait pu éprouver. Il était évident que le jeune homme n'avait pas su à qui il s'adressait et puis il semblait difficile d'en vouloir à ce chevalier plein de charme qui se dressait devant elle. La jeune prêtresse eu un autre sourire lorsque son interlocuteur se confondit en excuses et elle lui fit un petit signe de la main pour lui signifier que les excuses étaient, bien sûr, acceptées.

L'annonce de son nom fit remonter de vagues souvenirs. Bien sûr, elle avait entendu parler du Roi Lac. De part sa position, elle avait du apprendre la situation géopolitique des différents royaumes de Bretagne. Si en tant que fille du duc de Cornouailles, connaître les noms des différents royaumes et de leurs dirigeants avait suffit, en tant que fille de la nouvelle Haute-Reine et, plus tard, en tant que sœur du Haut-Roi et envoyée d'Avalon, connaître l'état politique des différents royaumes ainsi que leurs alliances avait été indispensable. Outre cela, le royaume du Roi Lac se situait non loin de la Cornouailles et il lui semblait avoir déjà entendu son père, Gorlois, parler de leur voisin.

L'évocation de la situation religieuse la ramena de ses souvenirs brumeux. Son sourire s'affaissa lorsqu'il évoqua la disparition d'Avalon. Comment nier le fait que la position des druides et des prêtresses était de plus en plus périlleuse, de plus en plus menacée par le Christianisme et leur croyance en un dieu unique, ne possédant qu'une seule facette. Si la Déesse était Une, n'était-elle pas aussi Multiple ? C'est avec un air soucieux que Morgane évoqua l'Ile aux Pommes.

"Non, Avalon n'a pas encore disparu, mais il est de plus en difficile de la rejoindre ou dans partir. Les brumes s'épaississent, mais nous avons la chance d'avoir Arthur sur le trône et Merlin à ses côtés pour lui porter conseil. Quant à savoir si être païen est une mauvaise chose, je risque de ne pas être des objectives sur le sujet."

Pendant ses paroles, Morgane avait joué de façon inconsciente avec le bord de sa cape, passant un doigt sur la couture. Il était vrai que l'espoir revenait avec son frère sur le trône, guidé par Merlin, une espèce de statu quo avait été mis en place entre les prêtres et les druides.

"Ne vous inquiétez donc point, si offense il y a eu, elle est déjà pardonnée et oubliée. Que ce soit la Déesse, Avalon ou ses membres, je suis certaine qu'ils ne vous en tiendront pas non plus rancune, de même pour votre tante, bien que je ne pense pas la connaître. "

Elle ne pensait pas connaître la sœur ou la belle-sœur du Roi Lac. Morgane ne connaissait la filiation que de rares membres d'Avalon, contrairement à Camelot ou l'on se présentait en faisant référence à sa famille, sur l'île c'étant en tant que serviteur des dieux que l'on parlait de soi-même.

La proposition de Geraint la pris au dépourvu, c'était bien la première fois qu'un chevalier lui proposait de porter ses couleurs lors d'un tournoi. Flattée, ce fut elle qui rougit cette fois-ci. Morgane ne savait pas trop comment réagir et à nouveau elle se retrouva à maltraiter sa cape.


"Ce serait avec plaisir que j'accepterais, mais n'y aurait-il pas d'autres dames qui seraient ravies de vous avoir de vous avoir pour représentant. Je ne souhaite pas que vous vous sentiez obligé de quoi que ce soit."

Elle jeta un bref regard embarrassé au chevalier. Certes elle était gênée, mais dans un même temps elle espérait qu'il ferait fi de ses objections. Qu'il lui semblait impossible de se comporter selon ses envies.


_________________
avatar
Morgane
Prêtresse Confirmée
Prêtresse Confirmée

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Mégalomane en puissance
Nombre de messages : 567
Age : 30
Citation : Ecoute ton coeur, c'est un guide d'une valeur inestimable.
Date d'inscription : 13/11/2007

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Envoyée d'Avalon
Localisation: Camelot
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-sama-enteurpraize.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Geraint le Ven 10 Juil - 2:48

Parler d'Avalon pouvait sembler bizarre à la plupart des gens non seulement car c'était très mal vu par l'Eglise mais en plus on avait l'impression de parler d'une chimère puisque les traces de l'ancien culte disparaissait de jours en jours. Comme si l'abstrait pouvait être un sujet de discussion convenable. Si l'île était entourée de brumes alors en parlait enveloppait l'esprit d'un nuage dans lequel il fallait chercher des bribes de souvenir. Si bien que la discussion tournait en général vite court puisque plus personne ne trouvait quoi dire sur le sujet. Pour Geraint ce fut la même chose, il ne trouvait plus rien à retirer de ce brouillard et préféra vite rebondir sur un autre sujet à l'évocation d'Arthur.

« Ah oui je me suis laissé dire que votre demi-frère avait passé de nombreuses années sur l'île aux pommes. Quand à Merlin il est connu d'une mer à l'autre bien que l'on entend tout à son sujet. Je ne l'ai jamais vraiment rencontré mais je doute qu'il soit un vieux fou démoniaque comme certains le présentent. Cependant il attise ma curiosité je dois l'avouer. Le jeune roi quand à lui me semble bien préparé à sa tâche, il a une magnifique reine à ses côtés, j'ai confiance en lui même sans le connaître réellement mais j'espère que cela changera vite. »


Il n'attendait pas vraiment de réponse, car comme elle venait de le dire elle manquait d'objectivité. Et vu le peux qu'il venait de découvrir de son caractère il se doutait qu'elle ne renchérirait pas ses propos. Cette femme ne semblait pas du style à rabâcher des choses jusqu'à être sure que tout le monde soit convaincu que ses propos sont justes.

D'ailleurs la prêtresse parla alors d'autre chose, excusant de bon coeur le chevalier qui se confondait en excuses. Et voyant qu'il était sincèrement pardonné il pu à son tour changer leur discussion et même lui proposer quelque chose.
Il attendait une réponse et la regardait sans sourciller mais sentait que les rôles s'inversaient et que cette fois il était l'investigateur de la gêne qu'il semblait lire sur son visage. La réponse de Morgane le fit sourire car il s'y attendait un petit peu. Oui ça jaserait certainement lorsque certaines dames verraient qu'un chevalier n'ayant aucune promise porte les faveurs d'une représentante d'Avalon. Cela pouvait être perçu comme une insulte à la cour, à la culture chrétienne même, mais Geraint n'allait pas revenir sur sa parole juste pour plaire. De même on soupçonnerait alors une histoire sentimentale entre eux mais là encore c'était des histoires de cour auxquelles il fallait s'habituer. De toute façon son coeur n'avait aucune attache à Camelot c'est pourquoi il s'intéressait moins du qu'en dira t-on que de sa parole et de ce qui lui semblait juste.


« Dame Morgane, je dois avouer que mon coeur n'est éprit d'aucune personne et je ne souhaite pas offrir de faux espoirs à une jeune fille naïve. D'ailleurs je doute que quiconque rêve de m'avoir pour chevalier servant. Après tout je suis arrivé il y a trop peu de temps pour avoir éveillé un quelconque sentiment chez les Dames de compagnie de la Reine. Je vous ai donc choisi et j'espère me montrer digne de tout ce que vous représentez en ces lieux. »


Une légère brise lui rappela que le temps ne s'arrêtait jamais même en compagnie d'une demi-fée. Il regarda brièvement aux alentours et comprit qu'il était peut être temps de rentrer au château. La nuit ne tomberait pas avant quelques heures encore mais déjà la cité s'était certainement vidée en grande partie des marchands.
Se concentrant à nouveau sur Morgane à qui il offrit un sourire sincère il reprit la parole.


« Et si mes raisons ne vous conviennent pas alors dites vous que je rend simplement grâce à la beauté et au charme qu'Avalon peut nous offrir en votre compagnie. Mais peut être devrions nous rentrer au château ? Il commence à se faire tard et je vous escorterait volontiers à vos quartiers, à moins que vous souhaitiez rester ici encore un peu. »


Après l'avoir regardé quelques secondes il tourna la tête vers sa monture et attendait alors sa réponse pour connaître la marche à suivre.




[Voilà enfin répondu, désolé pour l'attente.]
avatar
Geraint
Chevalier de la Table Ronde
Chevalier de la Table Ronde

Masculin Scorpion Tigre
Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Morgane le Dim 12 Juil - 3:23

Que peu de dames de la cour souhaitent avoir Geraint pour chevalier ? Morgane en doutait assez fortement. Bien qu'elle ne s'intéresse guère aux commérages des femmes du château, tout beau jeune homme portant des armoiries était susceptible d'attirer les convoitises d'une pléthore de demoiselles. Si les joutes étaient un sport en vogue chez les chevaliers de son frère, la chasse aux beaux jeunes hommes était très appréciée chez les nobles dames.

"Vous mésestimez de vos talents chevalier. Je suis plus que certaine que de nombreuses dames seraient ravies de vous voir porter leurs couleurs. Je suis flattée et ravie de l'attention que vous me portez."


Ses paroles s'accompagnèrent d'un doux sourire. Depuis combien de temps n'avait-elle pas ainsi discuté de choses que l'on pourrait qualifier de triviales. Malgré les incursions saxonnes dans le nord, la Bretagne pouvait facilement se considérer en état de paix. Mais le doute concernant l'avenir d'Avalon obscurcissait beaucoup de choses. L'atmosphère de Camelot le faisait suffoquer, celle d'Avalon la faisait douter. Cette discussion était une véritable bouffée d'air frais qui lui permettait d'oublier tous ses soucis.

La légère brise qui s'était levée lui fit remettre une mèche de cheveux en place, lui permettant de cacher l'amusement que les paroles du chevalier avait fait naître. Oh oui, c'était une quasi-certitude à présent, nombreuses étaient les dames qui seraient ravies d'avoir un tel représentant au tournoi.

"En effet seigneur Geraint, peut-être pourrions-nous emprunter le chemin du retour. Il serait de mauvais ton d'offrir de nouveaux commérages aux naïves dames de la cour."

L'espièglerie était tout à fait perceptible dans ces dernières paroles. Elles seraient au contraire ravies d'avoir de nouvelles rumeurs à lancer, bien que le tournoi à venir leur en donne déjà bien assez. Ceci étant, elle se demandait ce qui serait mis en avant, le fait qu'une envoyée d'Avalon ait passé la journée avec un jeune chevalier ou qu'un jeune homme sans promise porte les couleurs de la sœur du Haut-Roi.

Ses doigts toujours posés sur la bride de sa monture, Morgane lui offrit à son tour un sourire.


"Et je serais ravie que mon chevalier servant me raccompagne jusqu'au château et qu'il remporte, dans les jours à venir, ce tournoi."

Son assentiment à la proposition de Geraint ainsi donné, de façon quelque peu particulière il est vrai, elle se tourna vers sa monture pour l'enfourcher. Une fois en selle, elle se tourna vers le jeune homme, avant de mettre sa monture au pas. S'il était que la fin d'après-midi approchait rapidement, il n'était pas utile de presser l'allure. Et puis, quelque peu curieuse, Morgane souhaitait ainsi mettre cette promenade à profit pour en apprendre un peu plus.

"Vous m'avez dit être à Camelot depuis peu de temps, est-ce votre premier séjour ici où êtes-vous déjà venu en ces lieux ?"



_________________
avatar
Morgane
Prêtresse Confirmée
Prêtresse Confirmée

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Mégalomane en puissance
Nombre de messages : 567
Age : 30
Citation : Ecoute ton coeur, c'est un guide d'une valeur inestimable.
Date d'inscription : 13/11/2007

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Envoyée d'Avalon
Localisation: Camelot
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur http://kami-sama-enteurpraize.skyrock.com/

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Geraint le Lun 13 Juil - 16:33

Geraint s'amusait d'une telle situation, bien loin d'une déclaration formelle voilà que le chevalier se faisait réconforter par la prêtresse. Il est vrai que leur discussion ressemblait plus à celle de deux amis se jouant du monde les entourant. Les Dames de compagnie de la Reine faisaient alors de parfaites cibles à leurs plaisanteries.
Répondant à son sourire avec le même geste il la regarda remettre une mèche de cheveux en place avant de répondre .

« Vous avez raison, il y a déjà assez d'excitation à Camelot, il serait fou de vouloir en rajouter. Mais que pouvons nous face à la naïveté ? »

La question n'en était pas une bien entendu. Heureusement que personne d'autre ne les entendait, surtout pas une de ces jeunes femmes qui en auraient été outrées.
Mais Geraint n'était pas fou, il savait comment s'exécutaient les jeux de cours et ne franchiraient certainement pas les limites pouvant alors nuire à la réputation de sa famille. Il était assez commun qu'un chevalier au coeur libre offre ses service à une autre cause que l'amour. Et puis cette envoyée d'Avalon restait malgré tout la soeur du Roi, une des femmes les plus influentes de la cour bien qu'elle ne semble pas des plus emballée par ce rôle.

Morgane accepta finalement sa proposition et l'invita à l'accompagner. Il sourit à la fin de sa phrase... Le tournoi serait difficile puisque tout les meilleurs chevaliers seraient présents. Il connaissait leurs noms ainsi que leurs derniers exploits et puis la plupart avaient une dame à impressionner. Cela dit Geraint se débrouillait aussi merveilleusement bien la lance à la main ou avec une épée. Son but lors de cette joute serait de se mesurer aux plus grands et prouver ainsi qu'il en faisait parti. Sa valeur reconnue, il pourrait porter fièrement l'étendard d'Arthur.

« Je ne puis refuser à présent. »

Il allait se proposer de l'aider à monter sur sa selle mais la prêtresse semblait très à l'aise avec sa monture. Donc Geraint grimpa à son tour sur Ehtelë puis ils se mirent en route au pas. Il est vrai qu'ils avaient encore du temps avant que la nuit ne tombe et Camelot n'était pas si loin que ça. Se plaçant à côté de Morgane, le chevalier écouta sa question et réfléchit quelques instants avant de répondre.

« C'est mon premier véritable séjour... mais j'ai déjà vécu au château pendant le Siège de Camelot tenu par six rois qui étaient si je me souviens bien... Lot d'Orcanie, Urien de Gorre, le Roi d'Ecosse, Nantre de Garlot, Carados et le Roi aux Cent Chevaliers. J'étais venu ici avec mon père et nos hommes pour fêter le couronnement de votre frère. J'ai donc vécu deux longues semaines en état de siège et je dois l'avouer je préfère nettement y vivre aujourd'hui. D'ailleurs sans l'aide des Rois Ban et Bohort je pense que les batailles auraient duré bien plus longtemps. »

Regardant alors Morgane tandis que leurs montures avançaient tranquillement dans ce bois tout en se rapprochant de la lisière il cru se rappeler d'une chose.

« Si ma mémoire ne me trahit point je crois que vous connaissez les fils de ces deux seigneurs ? Quels sont leurs noms déjà ? En tout cas j'ai entendu dire qu'ils seraient de dangereux adversaires pour le tournoi. »

Il est vrai que si Geraint pouvait tenir Lancelot et Lionel en respect ce serait un petit exploit. Mais même face à lui il ne baisserait pas les bras. Tant qu'ils livreraient un beau duel alors il serait heureux.
Ne souhaitant pas la laisser, elle seule, poser des questions il reprit la parole.


« Et vous Dame Morgane, qu'aimez vous à Camelot à part les promenades en forêt. J'imagine que mêler vos devoirs de prêtresse d'Avalon et de noble Dame ne doit pas être tout les jours facile... »
avatar
Geraint
Chevalier de la Table Ronde
Chevalier de la Table Ronde

Masculin Scorpion Tigre
Nombre de messages : 18
Age : 30
Date d'inscription : 29/04/2009

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Promenade d'après-midi (PV Morgane)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum