Retour au calme. [PV : Madden]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Ervael le Jeu 16 Avr - 20:13

Le soleil réchauffait enfin l'Ile d'Avalon et seuls quelques nuages d'un blanc cotonneux venaient rompre l'uniformité du ciel bleu. Les feux de Beltane avaient eu lieu un mois auparavant et l'île était retombée dans son calme légendaire, uniquement perturbé par quelques pépiements d'oiseaux qui se cachaient dans les branches des pommiers.

Insensible à cette scène, un druide avançait à grand pas en direction de la forêt. Avec pour seule compagne sa harpe, Ervael s'éloignait du cœur de l'île pour trouver un peu de repos et de tranquillité à l'ombre des grands arbres. Le druide ne décolérait pas depuis plusieurs jours, depuis le départ de la délégation pour Camelot en fait. Il s'était tout d'abord réjouit de ce départ, une fois la traversée du Lac faite, il avait pu goûter au calme de l'île, terminées les allées et venues incessantes, terminés les palabres pour savoir qui se rendrait à la capitale, terminée l'effervescence qui avait saisie les apprentis et les vierges.

C'étaient justement ces derniers qui étaient à l'origine de l'énervement d'Ervael. Le druide devait s'occuper de certaines de leurs leçons. Le départ de plusieurs de ses homologues masculins et féminins avait entraîné la nécessité de faire face au manque d'enseignants. Certes, le jeune homme reconnaissait le besoin et les bienfaits de l'instruction des jeunes, mais il appréciait son absence de participation à cette même instruction. S'occuper de la marmaille braillarde de l'île qui ne retenait aucune leçon n'était certainement pas un de ses passe-temps préférés, merci bien.

Enfin arrivé à destination, il s'installa dans l'herbe rase du sous-bois. Adossé à un arbre robuste qui l'abritait des rayons su soleil, Ervael sortit sa harpe et commença à en pincer les cordes. Fermant doucement les yeux, il s'abîma dans la musique qui s'élevait. Doucement, il retrouva ce calme qui le caractérisait, doucement, les leçons et ses élèves disparaissaient derrière une nuée de notes.

_________________
avatar
Ervael
Druide
Druide

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Socialement inadapté.
Nombre de messages : 40
Age : 31
Citation : Le sang sur mes mains, peut toujours être lavé
Date d'inscription : 03/02/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Musicien acariâtre d’Avalon
Localisation: Avalon
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Madden Telunmiel le Dim 19 Avr - 23:11



"A clouded dream on an earthly night
Hangs upon the crescent moon
A voiceless song in an ageless light
Sings at the coming dawn
Birds in flight are calling there
where the heart moves the stones
there that my heart is longing for
All for, for the love of you"


Un chant doux et serein traversa la forêt. Un chant entonné par une voix pleine et suave, se glissant à la brise légère de cette journée ensoleillée. Madden marchait d'un pas léger, ses cheveux se mouvant à ses mouvements. C'est à cet instant que l'on comprenait bien pourquoi on l'appelait "Madden la fée". Sa voix vibrait comme un air divin, venu d'un autre temps. Et pourtant elle rompait le silence des lieux, insidieusement, sans crier garde, elle empiéter sur le Silence. Vêtue d'une robe assez simple, mais qui lui allait bien, elle portait à son front le signe des prêtresse, une lune bleutée, et son cou était orné d'un médaillon lunaire..

"
A painting hangs on an ivy wall
Nestled in the emerald moss
The eyes declare a truce of trust
then it draws me far away
deep in the desert twilight
Sand melts in pools of the sky
darkness lays her crimson cloak
lamps will call, call me home"


Sa voix s'amplifiait.. Elle se mêlait petit à petit à la musique d'Ervael. Comment allait il réagir? Madden s'en contrefichait, car elle ne savait même pas qu'il se trouvait ici, elle arrivait à son aise, panier en main, ramassant délicatement les plantes médicinales de l'île avec le plus grand respect pour Dame Nature. De sa Boline blanche, elle coupait soigneusement chaque plante, en demandant auparavant l'autorisation. Par la suite elle remerciait la plante et mettait sa cueillette dans son panier. Elle continuait son chant doux et mystique, qui invoquer l'amour traversé par un rêve..

En réalité, Madd allait rejoindre quelqu'un. Souvent, lors de ses cueillettes, elle rejoignait Gwydion, qui l'attendait généralement dérrière un grand arbre, dans un lieu discret. L'amour entre les pretresses et les druides étaient autorisé, en Avalon. Ce n'est pas comme au couvent, ou le coeur de ces pauvres nones doit être désséché, désespérer de ne pouvoir aimé quelqu'un d'autre que leur Dieu. Mais cela les amusait, et les complaisait, d'avoir leurs petits rendez vous secret, afin d'être tranquille et d'être ensemble, à l'abri des regards. Cette chanson, celle qui dansait au lèvres de Madden, était un hymne à l'amour, mêlé au monde des songes..

"And so it's there my homage's due
Clutched by the still of the night
now I feel, feel you move
And every breath, breath is full
So it's there my homage's due
Clutched by the still of the night
Even the distance feels so near
All for, for the love of you"


Madden se croyait dans un rêve. Il faisait beau, elle était une prêtresse à part entière, elle avait trouver l'amour, il faisait bon vivre..Bon certes, il y avait ces chrétiens, mais au fond, ils vivaient de leur côté et eux du leur, donc tout allait bien pour le moment. La vie était paisible. Elle cueillait ses plantes et chantait, approchant du lieu ou se trouvait Ervael (bien qu'elle ne sache pas qu'il se trouvait la). Elle entendit plus distinctement la musique de la Harpe. Elle l'avait vaguement entendu tout à l'heure, en s'approchant. Maintenant, elle était assez prés pour l'entendre pleinement. Elle se demandait qui pouvait bien jouer de la harpe..

*Quelqu'un dans les environs..Et dire que le lieu du rendez vous est proche..zut*

En s'approchant de plus prés, elle vit la silouhette familière d'un être antipathique et à la fois intéréssant.. Ervael. Il était adossé a un arbre robuste...Mince, c'était pas la le lieu du rendez vous? Non, peut être que c'est un peu plus loin..

*C'est plus loin il me semble, on change toujours le lieu du rendez vous avec Gwydion..*

Stoppant sa chanson un court instant, elle la reprit en s'approchant, souriante, sachant pertinemment que son chant brisait le silence, se mêlait d'avantage au son de la harpe et donc était susceptible de gêner Ervael. Cela faisait un bon moment qu'elle ne l'avait pas revue. Il y avait eu les préparatifs de Beltane, et elle était bien trop occupée pour se demander ou se trouvait le Druide Glacial. Et puis il y avait eu Gwydion, et encore Gwydion, et toujours Gwydion.. Non pas qu'elle ne pensait qu'a lui, mais ces temps ci, c'était le bonheur pour elle.. Au fond, c'est une prêtresse appliquée et sage, malgré son caractère quelque peu instable et imprévisible. Elle méritait bien de laisser son coeur papillonait un peu non. Elle aimait Gwyd, et était persuadée que la Déesse et le Dieu les avaient réunis, ce soir la. Enfin Bref. Elle connaissait Ervael. Un druide bougeon qui ne supportait pas beaucoup la présence d'autre personne. Il était réputé dans l'île pour son tempérament glacial et piquant, lançant des réplique acerbes et vives à toutes les personnes qu'il considérait comme ayant "peu d'esprit et de jugement", c'est à dire beaucoup de monde.. Mais elle se plaisait a lui tenir tête, et à avoir des joutes verbales avec lui. Au fond, elle le sait bien, il ne la déteste pas, même si il ne l'aime pas particulièrement. Pour dire, une chose dont elle est certaine, c'est qu'il aime bien lui balançer des petites piques, et Madd adore répondre à ses répliques..

"A clouded dream on an earthly night
Hangs upon the crescent moon
A voiceless song in an ageless light
Sings at the coming dawn
Birds in flight are calling there
Where the heart moves the stones
there that my heart is longing for
All for, for the love of you"


Maddie finissa sa chanson, arrivant non loin d'Ervava, esquissant un sourire sarcastique, emprunt d'une certaine douceur, dut à la chanson.

"Mes salutations, Vael"

Vael..Encore un surnom. La jeune prêtresse se plaisait à lui donner des surnoms. Pourquoi? Tout simplement parce qu'il déteste sa, et prendre des risques était tellement plaisant, surtout avec lui. Elle savait qu'elle le dérangait. Elle en était sure et certaine. Le contraire l'étonnerai grandement, d'ailleurs. Elle savait aussi que le fait de l'avoir appelé "Vael" allait l'enquiquiner d'avantage. Et elle le faisait exprés, évidement. Comment allait il réagir? Peut être allait il l'appeler Morveuse, ou par un autre quolibet, qui sait. Souvent, ses amies se demandait pourquoi elle allait lui parler, alors que peu se risquait à l'antipathie de ce Druide. Mais elle appréciait malgré tout ce contact. Ils se respectaient, et se cherchaient. Cela était intéressant pour elle. Au fond, elle n'avait jamais eu de contact de ce genre avec un homme. Elle aurait aimé avoir ce contact avec son frère, au moin celui la. Même si il n'est pas tendre et affectueux, au moin ce n'est pas de l'indifférence totale.
avatar
Madden Telunmiel
Prêtresse Initiée
Prêtresse Initiée

Féminin Gémeaux Cheval
Rang personnalisé : Emeraude Lunaire
Nombre de messages : 112
Age : 27
Citation : La vie coule doucement et on la suit en créant des torrents..
Date d'inscription : 18/06/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Prêtresse lunatique et Morveuse Royale
Localisation: A Avalon
Age du personnage: 18 printemps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Ervael le Lun 20 Avr - 19:17

La musique continuait à s'élever dans l'air et le druide oubliait tout ce qui n'était pas elle, insensible à tout ce qui n'était pas ces notes. Est-ce à cause de cela qu'il ne perçut qu'au dernier moment la jeune fille, peut-être. De plus, il avait choisi cet endroit pour y être tranquille, il ne s'attendait guère à se trouver dérangé. Il sentait le désappointement l'envahir, ce n'était pas de l'énervement, non, c'était juste une petite poussière qui le chatouillait.

Les doigts arrêtèrent leur ballet et Ervael entrouvrit les yeux, ses iris à peine visibles derrière les cils sombres. Encore elle évidemment, même s'il devait avouer qu'elle l'avait plutôt laissé tranquille ces derniers temps, même les meilleures choses ont une fin. La salutation irrespectueuse lui fit froncer un de ses fins sourcils. Les surnoms, ça ne lui avait pas manqué loin de là. Madden était la seule à lui en donner, ou en tout cas à les lui faire partager.

Ses yeux se refermèrent et il pencha à nouveau sa tête sur son instrument, ses doigts s'apprêtant à reprendre leur danse.


"Mes salutations, jeune prêtresse."

Il n'allait certainement pas lui donner le plaisir de rentrer dans son jeu. Pour une fois, il avait envie d'être seul et même la perspective d'un petit jeu de rhétorique ne l'enchantant guère. Le désappointement se fit à nouveau ressentir, un peu plus fort. Depuis quand n'avait-il plus envie d'un petit affrontement verbal. Il fallait croire que ses élèves étaient bien plus terribles que ce qu'il ne pensait. Il en était sûr, la fatigue qu'il ressentait et donc le peu d'envie de participer à son jeu d'envie étaient le résultat de ses cours de la journée.

Un petit rictus étira ses lèvres. Les apprentis qu'il avait sous sa garde pour les jours à venir allaient fortement regretter cette fête qui se déroulait à Camelot et qui avait éloigné leurs professeurs habituels. Il jeta à nouveau un regard par en-dessous à la jeune femme.


"Il est étonnant de vous voir seule, vous seriez-vous lassée de votre jeune amant ?"

_________________
avatar
Ervael
Druide
Druide

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Socialement inadapté.
Nombre de messages : 40
Age : 31
Citation : Le sang sur mes mains, peut toujours être lavé
Date d'inscription : 03/02/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Musicien acariâtre d’Avalon
Localisation: Avalon
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Madden Telunmiel le Mar 19 Mai - 23:57

(diiiisooolééé ToT milles escuses sir Ervael de ce retarrd)

Madden fit une moue boudeuse lorsqu'elle vit que son compagnon de joute verbal favori n'était pas d'humeur à faire de la rhétorique. Elle soupira, fardant l'être sombre et glacial de ses prunelles vert d'eau. Le soleil teintait ses rayons chaleureux dans le feu de sa chevelure, lui donnant un air sauvageon, presque celui d'un fauve sous le feu en fusion. Elle se demandait pourquoi il n'avait pas envie de discuter avec elle. En règle général, il se faisait un plaisir de la rabrouer. Mais la, rien, juste "Mes salutations, jeune prêtresse". Rien de plus barbant. Puis il lui jetta un regard et lui demanda si elle s'était lassé de son jeune amant. Lassé de Gwydion? Mais elle ne sera jamais lassé de lui enfin! C'est son amoureux, son coeur, sa liesse!

"Non, je ne me suis pas lassé de mon jeune amant, j'allais de ce pas le rejoindre.."

La jeune rousse regarda au loin, tentant d'apercevoir une tête rousse prés des arbres plus éloignés. Le point de rendez vous devrait se faire par la bas, si elle se souvient bien. Elle reporta par la suite son attention sur le druide. Il n'avait pas beaucoup changé, toujours aussi glacial. Le seule changement c'est que monsieur ne prend pas mouche comme d'habitude lorsqu'elle utilise un de ses surnoms. Il doit surement être exténuer, ou avoir passé un sâle quart d'heure. Peut être que Dame Viviane lui a donner une mission éprouvante, à savoir qu'en général avoir affaire aux autres druides ou pires aux novices et vierges l'irrite au plus au point.. C'était surelement cela..

"Et je vois que vous n'étes pas en grande forme. D'habitude vous ètes plus prolixe, surtout que je sors un de vos fameux surnoms, Vael, vavanou ou autres.."

Esquissant un rictus sournois, elle ria de son rire de cristal et admira le ciel. Il faisait beau, il faisait doux et les nuages s'étiolaient dans le ciel divin de la Déesse. Et elle allait rejoindre son amant. C'est fou comme ses caresses lui manquaient. Pourtant, elle l'avait vu il y a peu de temps. Elle l'aimait tant. Elle se demandait comme il faisait Ervael, sans cette source de tendresse et d'affection. Elle le regarda avec une mine attristée pour lui, pendant le quart d'une fraction de seconde, et se resaisissa.


avatar
Madden Telunmiel
Prêtresse Initiée
Prêtresse Initiée

Féminin Gémeaux Cheval
Rang personnalisé : Emeraude Lunaire
Nombre de messages : 112
Age : 27
Citation : La vie coule doucement et on la suit en créant des torrents..
Date d'inscription : 18/06/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Prêtresse lunatique et Morveuse Royale
Localisation: A Avalon
Age du personnage: 18 printemps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Ervael le Mer 20 Mai - 2:32

La relation plus que suivie entretenue entre Gwydion et la nouvelle prêtresse était connue de tout Avalon, tout comme leurs rendez-vous secrets. Ervael s'en était beaucoup amusé, le dernier protégé de Viviane et la sulfureuse rousse formait un couple des plus risibles selon lui. Entre le caractère taciturne du jeune druide et celui emporté de Madden, nul doute que les étincelles seraient nombreuses, sans compter le fait que Gwydion avait l'intention de quitter l'île pour un temps indéterminé.

Ses doigts arachnéens se crispèrent sur sa harpe lorsqu'il entendit l'énumération de surnoms, tous plus ridicules les uns que les autres. La mâchoire contractée et les iris aussi sombres que l'enfer, Ervael déplia sa grande carcasse et toisa l'impudente. S'en était assez, d'habitude il supportait ce genre de sobriquet, aujourd'hui non. Son instrument pendu au bout de son bras, il fit d'examiner attentivement la jeune femme, la fin de son observation fut marquée d'un sourire torve.

"Vous devriez surveiller vos paroles jeune fille."

Sa voix était à peine un murmure, un sifflement qui s'élevait vers les branches basses des arbres. Le druide se pencha très légèrement en avant.

"Vous n'êtes peut-être plus une Vierge, cela ne vous empêche pas cependant de respecter vos aînés. De plus, vous êtes désormais une prêtresse, tenez votre rang, ce genre de discours est à peine digne d'une gamine arrogante et gâtée. Pensez-vous sincèrement être digne de la Déesse en vous comportant ainsi ? Arrêtez donc vos enfantillages. "

A aucun moment sa voix ne s'était élevée d'un décibel de plus et pourtant, les intonations en étaient perceptibles. Art délicat que le druide se plaisait à maîtriser. La fin de sa diatribe le fit se redresser. Si les paroles étaient dures, Ervael en pensait chaque mot.


[Attention aux fautes, en particulier à la concordance des temps, tu passes du présent au passé à l'intérieur de ton récit. Et le verbe "se ressaiser" n'existe pas, c'est "se ressaisir" et une fois conjuguer c'est donc "elle se ressaisit".]

_________________
avatar
Ervael
Druide
Druide

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Socialement inadapté.
Nombre de messages : 40
Age : 31
Citation : Le sang sur mes mains, peut toujours être lavé
Date d'inscription : 03/02/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Musicien acariâtre d’Avalon
Localisation: Avalon
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Madden Telunmiel le Mer 20 Mai - 22:32

Telle une ombre menaçante, Ervael toisait la jeune demoiselle. Il en avait assez des "gamineries" de Madden, soit disant. Aucune décibel n'était plus haute que l'autre, mais cela se voyait, elle l'avait énerver. Au fond, cela l'amusait. Non pas qu'elle était une gamine arrogante et gâtée, comme il le disait, mais qu'elle possédait au fond d'elle-même un quelque chose un peu étrange, digne d'une tempestaire qui aimait attiser la foudre. Pendant tout son discours, elle n'avait pas bronché. Elle n'était ni attristée, ni irritée, rien. Elle conservait un regard obnubilant d'un vert d'eau passionnant, brillant de je ne sais quelle lueur venue des fins fonds des brumes. Après son discours quelque peu tonitruant, il se releva. Esquissant un sourire entre le miel et la sournoiserie féline, elle parla, d'une voix sonnante et mélodieuse.

"Pardonne moi Ervael, je ne recommencerai plus"


Cette phrase était trop scolaire pour être réellement sincère, mais le ton doux et insinueux de sa voix était irréprochable... Et en même temps.. On ne change pas une Madden ,et ce n'est pas quelques reproches venant de sa bouche qui vont la changer. D'ailleurs au fond, si cela était le cas, elle serait moins intéressante, même pour Ervael. Peut être n'usera t-elle plus de surnoms, mais elle trouvera bien un autre stratagème pour l'enquiquiner..Souvent, l'on se dit qu'une bouille si adorable pourrait pleurnicher pour être plus crédible. Vous savez les héroïnes complètement neuneu qui pleure dès qu'on les engueule un peu, jouant les rôles des innocentes "au coeur pur". Ben Maddie, elle n'en fait pas partie.

** Je fais une petite parenthèse pour vous déveloper un peu mon personnage. Comme je l'ai fais sur plusieurs fofo, je vais faire mon trip genre "Jacque le Fataliste" à jouer la narratrice qui s'incruste, même dans un rp (et ouii.) Maddie est une petite sauvage, et elle est membre d'une grande famille: la Famille des Persos à Coco! Ouiii youupie, c'est un scoop! XD. A savoir que ces personnages ont des points communs, mais sont tous uniques en leurs genres. Madden fait partie des demoiselles fées sauvageonnes, comme Erèbe, Caprice (quelque peu), Stellaire (sorcière non fée mais sa marche), Pandora...En gros, ces demoiselles partagent pour point commun des racines fées ou un fort potentiel psychique, ainsi que des points de caractère indéniables: elles sont...sauvages. Hantées par les sens, animées par la folie du vent, elles vivent à travers leurs émotions. Après chacune est unique. Pandora est très féline et sensuelle, tactile, n'hésitant pas à effleurer le monde qui l'entoure (et pas seulement effleurer). Stellaire est quelque peu précieuse et mystérieuse, Erebe est insaisissable, et Madden est piquante et lunatique (comme Thisna mais Thisna est plus fragile). Je sais ma chère Morgy, tu ne connais pas tous ces personnages, donc revenons à notre Madden. Madden est donc piquante, bonne vivante, et conserve en son sein l'effluve de son ancêtre Sinead. Elle a hérité de celle-ci son entêtement, le fait de vouloir toujours aller de l'avant et de savoir tourner les choses à son avantage... Cela me rappelle une petite histoire, mais comme Morgy ne veut pas que je la raconte ici, allez donc voir (pour les lecteurs qui passeraient et qui admireraient ce rp uhuhuh) (petite note d'escuse a Morgane pour ce RP hors du commun disons que je suis dans ma période de Jacques le Fataliste et il est courant pour moi (et plus intéressant) de déveloper mes rp en y mettant des anecdotes et des informations. Mais tu peux les zapper j'en conviens). **

Bref Madden s'était quelque peu souvenue de cette histoire, et cela la faisait rire. Pourquoi? Parce que Ervael maintenant disait que la gamine, ben c'était elle. Le mieux était de le laisser avec sa mauvaise humeur, dans l'herbe fraîche d'une belle journée d'été. Mais malgré tout, elle était curieuse de savoir quelle était l'origine d'un tel énervement.

"Mais puis-je te poser une question? Et je pense sincèrement qu'elle n'est en rien irrespectueuse envers ta personne, cher ainé. Comment vas tu depuis ces derniers temps? Rien de nouveau sous le soleil?"

Tordante. Vraiment, on ne change pas la couleur de la foudre. Toujours aussi sournoise et ravageuse. Elle faisait un large sourire, comme si de rien n'était, comme si leur conversation avait été platonique depuis le début (tiens donc). Incorrigible. Au fond elle se disait que si il arrivait malgré tout à supporter sa présence, c'était bien pour cela. Si Madden aurait été un bout de chou adorable ne faisant rien pour énerver personne, elle aurait été inintéressante. Comme je l'ai dis tout à l'heure du coup. Elle savait se défendre comme elle savait se radoucir, gardant néanmoins sont air de tempestaire.

(Après une relecture laborieuse faite un matin inondé par les rayons studieux d'Apollon (qui m'envoyait ses ondes bienfaisantes me poussant à corriger mes fautes) le post fut pondue, renouveau. Encore désolé de ce style étrange, mais on ne change pas une Coralie, même si les fautes sont corrigée, le style demeure. Peu cousue dans le fil de la tradition rpgienne des posts linéaires, certes, mais bien luisant d'une ironie percutante d'une narratrice qui a besoin de pillule rose..)
avatar
Madden Telunmiel
Prêtresse Initiée
Prêtresse Initiée

Féminin Gémeaux Cheval
Rang personnalisé : Emeraude Lunaire
Nombre de messages : 112
Age : 27
Citation : La vie coule doucement et on la suit en créant des torrents..
Date d'inscription : 18/06/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Prêtresse lunatique et Morveuse Royale
Localisation: A Avalon
Age du personnage: 18 printemps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Ervael le Mar 26 Mai - 23:19

Les excuses hypocrites de la jeune demoiselle lui firent hausser les sourcils. Il était de ceux qui ne pardonnaient pas. Si les personnes étaient incapables de réfléchir avant de parler et se répandaient en excuses par la suite, c'est qu'elles ne pouvaient pas prendre sur elles et de garder le contrôle d'elles-mêmes? Des incapables en somme. Ervael jeta un dernier regard dédaigneux à la prêtresse avant de se détourner. Madden l'ennuyait de plus en plus, bien trop orgueilleuse pour apprendre, bien trop centrée sur elle et sa relation avec Gwydion pour voir. Mais après tout, qu'est-ce que cela changeait pour lui ? Rien.

Ses dernières questions entraînèrent l'apparition d'un rictus. Du nouveau ? Oh oui, beaucoup même, et cela recoupait ses pensées précédentes, il était temps que la nouvelle prêtresse ouvre les yeux.


"Vous êtes une prêtresse dorénavant, ces questions ne sont pas l'apanage de votre fonction. Vous vous comportez comme l'une de ces petites péronnelles de l'aristocratie, tout juste bonnes à minauder et à se complaire dans cette attitude. Vous pensez être au-dessus des remarques que l'on vous fait, vous croyez être la seule à pouvoir juger de vous, de votre attitude, mais vous vous trompez. Les egocentriques et narcissiques en tout genre ne sont pas serviteurs de la Déesse. "

Un petit rire sans joie lui échappa, se tournant à nouveau vers la jeune femme, il se contenta d'ajouter quelques mots.

"Comme vous le voyez, rien de nouveau, les gens ne changent pas. "

Ses yeux se posèrent sur le paysage au loin, sur le Lac et ses brumes. Il envisageait sérieusement de partir d'Avalon, oh pas définitivement bien sûr, mais une retraite loin des imbéciles qui peuplaient l'île lui ferait du bien. Son regard revint vers la femme rousse.

"Avez-vous autres chose à ajouter ? Oh par contre, s'il vous plait, éviter vos tentatives d'ironie qui, au final, ne sonnent que comme du sarcasme et les paroles d'une petite fille boudeuse. "


[Je ne suis pas contre les essais littéraires, bien au contraire, mais n'oublie pas qu'en face il y a un autre joueur et que face à ce genre de messages il est très difficile de répondre quelque chose de correct et de jouer.]

_________________
avatar
Ervael
Druide
Druide

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Socialement inadapté.
Nombre de messages : 40
Age : 31
Citation : Le sang sur mes mains, peut toujours être lavé
Date d'inscription : 03/02/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Musicien acariâtre d’Avalon
Localisation: Avalon
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Madden Telunmiel le Mer 27 Mai - 22:41

Narcissique et boudeuse, ahahaha, vraiment qu'elle drôlerie! Madden savait prendre sur elle même, bien entendu, et elle écoutait avec plaisir les conseils d'Ervael lorsqu'il n'était pas trop désagréable. Il était vrai qu'elle était parfois enquiquineuse, mais la douceur trop mielleuse devenait âcre à son goût lorsqu'elle n'était pas parsemée d'insolence. Elle aimait jouer à l'enfant rien que pour savourer les âromates de son caractère insolent, pour ensuite devenir plus calme et posé. Elle aimait jouer avec son image, laisser la foudre la prendre, laisser les sentiments saisir ses lèvres, dire des sottises rien que pour énerver l'être en face d'elle, qui se permet de la rabrouer sans capter la notion subtil de ces sens. L'on pourrait croire qu'elle est folle, mais au contraire, elle a toute sa tête. Elle profite de sa jeunesse comme on dit. Et face à un être si antipathique, orgueilleux à souhait, rien de plus exaltant de jouer à ce petit jeu la. Elle n'était pas narcissique. Elle ne se trouvait pas jolie. Elle aurait voulue être brune, ou avoir un corps plus fin. Elle ne se centrait pas uniquement dans sa relation à Gwydion. C'était une jeune prêtresse attentive qui faisait avec soin ses tâches. Ervael ne la connaissait pas tant que cela. Il ne connaissait que son visage enfantin, celui d'une enquiquineuse qui aimait jouer avec la froideur de la neige.

"Les gens ne changent pas, en effet.."

Ses prunelles se dilatèrent, et se posèrent sur l'immortalité du ciel. Il y avait le bleu azur, inondé des délices solaires. Elle aimait le mystère. Elle aimait se fondre dans le mystère, jouer avec son visage, jouer avec Ervael. Car au fond, lui il montrait constamment son vrai visage, ses vraies sensations. Parfois, les foudres de ses veines elle ne savait comment l'exprimer. Alors quoi de mieux que de tergiverser avec un être qui lui ne cache pas ce qu'il ressent? Ervael ne cachait en rien ses défaults, elle, elle les enfermait dans son coeur, dissimulant ses envies enfantines ou ses délices de tempestaires pour tenir son rang. Car elle restait malgré tout une prêtresse. Elle n'était pas qu'une enfant. Elle était une jeune femme à qui l'on avait appris trés tôt à devenir une future prêtresse, à servir la déesse. Certes, l'on pouvait conserver néanmoins un peu d'insouciance, mais il fallait savoir prendre ses responsabilités, apprendre les vertues d'une future prêtresse.. Alors ses gamineries, sa facette lutine, et bien elle est obligé de l'anihiler par moment. Et lorsqu'elle peut la dévoiler, elle ne s'en prive pas. Qu'importe qu'elle passe pour une effrontée sans aucun mérite. Qu'importe. Elle s'en contre fichait. Elle apprenait à connaître Ervael au fond, au final il supporte peu de monde, et c'est déja un miracle qu'il veuille bien converser avec elle.

Sa voix était comme le vent. Elle ne l'avait pas écouté au fond. Elle guettait l'arrivée de Gwydion. Par la suite elle irait ramener ses fleurs à Abigail, son ainée, qui l'aidait pour l'usage des plantes médicinales. Après elle ira chanter les beautés de la Déesse, et se fondre dans la nuit, au creux de sa chambre. Voila sa vie, sa douce vie. Elle ne cherchait pas une existence pleine de rebondissements. Elle ne voulait pas être la plus sage, ni la plus vertueuse. Elle ne prétendait pas au rang de la plus intelligente. Mais elle avait son petit caractère, ses responsabilités, ses instants de bonheur, et ce n'est en aucun cas les répliques d'un druide de mauvaise humeur qui allait ternir son humeur.


"Non je n'ai plus rien à dire, la prêtresse indigne de la Déesse va te laisser pour rejoindre son amant, comme elle n'a que sa en tête en ce moment..Et biensur, je ne penserais rien des remarques que tu me fais, vus que je me penses supérieur à tout cela..Aurevoir mon ainé, passez une bonne après midi.. Ah non j'oubliais, c'est de la minauderie.."

Sa voix dansait comme la foudre. Elle était le miel trop sucré et le fruit trop juteux. Elle le savait. Il n'allait pas aimer son air, ni sa remarque. Elle passera sans doute d'avantage pour une narcissique inssuportable qu'on aurait bien envie de gifler. Mais elle n'en n'avait rien à faire. En ce moment, vu l'état du caractère d'Ervael, elle préférait écouter les conseils d'Abigail, ou encore mieux de Dame Viviane. Elle s'éloigna donc, reprenant sa chanson.
avatar
Madden Telunmiel
Prêtresse Initiée
Prêtresse Initiée

Féminin Gémeaux Cheval
Rang personnalisé : Emeraude Lunaire
Nombre de messages : 112
Age : 27
Citation : La vie coule doucement et on la suit en créant des torrents..
Date d'inscription : 18/06/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Prêtresse lunatique et Morveuse Royale
Localisation: A Avalon
Age du personnage: 18 printemps

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Ervael le Lun 15 Juin - 18:09

Le druide ne jeta même pas un dernier regard à la jeune femme qui s'éloignait. Les dernières paroles de la prêtresse furent importées par la brise et il ne prit même pas la peine de les rattraper. Quel intérêt ? Ses yeux dévièrent vers sa harpe. Il posa lentement ses doigts sur les cordes de cuivre, en pinça une légèrement et en tira une petite trille moqueuse.

L'amour humain est éphémère, les sentiments sont versatiles, pourquoi alors chercher à les conserver sous un globe de verre, inchangés ? Les gens se raccrochent à eux, comme un naufragé en pleine tempête tente désespérément de se maintenir accroché à une planche de bois. Les humains se contentent de résister au flot des événements, cherchant à les maîtriser, les changer pour qu'ils adhérent à leurs souhaits.

Ervael ferma les yeux, se concentrant sur la nature autour de lui, sur ce corbeau perché au-dessus de lui. Que les animaux étaient différents, aucune notion du temps, ils se laissent porter, ne pensent pas aux conséquences de leurs actes, n'ont même pas conscience du futur. Quel plaisir de s'abandonner au temps présent, accepter ce que l'on possédait sans même chercher à avoir plus, sans même regretter ce qui était perdu.

Le druide rouvrit les yeux, calme à nouveau. Le soleil avait continué sa course dans le ciel. Combien de temps était-il resté ainsi immobile à écouter ? Peut importait. Oubliée la jolie Madden et la discussion ennuyeuse survenue plus tôt, oubliées les leçons données à des élèves bruyants et dissipés, seule restait la conscience de ce qui l'entourait. L'Ile aux Pommes entourée de brumes, protégée des dieux, les arbres de la forêt et leurs murmures de grands sages, les oiseaux et leur volonté d'atteindre le soleil, avait-il besoin de plus ?

Un petit sourire étira ses lèvres trop fines, dénué de sarcasme. Un petit sourire qu'il ne laisserait voir à personne. Ses doigts caressèrent à nouveau aux cordes et la mélodie reprit son cours.

_________________
avatar
Ervael
Druide
Druide

Féminin Balance Tigre
Rang personnalisé : Socialement inadapté.
Nombre de messages : 40
Age : 31
Citation : Le sang sur mes mains, peut toujours être lavé
Date d'inscription : 03/02/2008

.:Grimoire:.
Métier ou fonction: Musicien acariâtre d’Avalon
Localisation: Avalon
Age du personnage: 25 ans

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Retour au calme. [PV : Madden]

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum